Accueil Assurance habitation Comment assurer son box ou son parking ?

Comment assurer son box ou son parking ?

304

S’il y a bien un sujet qu’il faut aborder, c’est celui de l’assurance. Pourquoi ? Parce que le sujet concerne tout le monde, ou presque. En France par exemple, si vous êtes locataire (comme à peu près 40% des ménages français de la métropole), le Code des assurances vous oblige à faire assurer votre logement. De plus, même pour les propriétaires, il est fortement conseillé de souscrire à une assurance habitation afin de se prémunir contre tout risque d’accident.

Ce besoin de protection s’étend aussi à toutes les annexes de votre logement. Hélas, la plus grande partie des assurances multirisques ne couvrent que les pièces résidentielles. Si vous possédez un box ou un parking, il faudra le prévoir lors de la souscription de votre assurance, c’est-à-dire songer à une assurance parking. Cependant, la manière de procéder sera différente selon votre possession.

A chaque parking son assurance

Si on veut savoir comment procéder afin d’assurer son parking, il faut d’abord définir ce que l’on entend comme parking. En effet, s’il s’agit d’un garage de maison, d’un marquage au sol ou d’un box fermé, l’approche de l’assurance parking sera différente.

Assurer un marquage au sol

Si vous résidez dans une grande ville, il est possible que votre parking se limite à un simple marquage au sol. Les règles d’assurance parking sont un peu particulières dans ce cas. Par chance, elles sont assez simples puisqu’en tant que zone non privative, le marquage ne doit pas dépendre de votre assurance personnelle. Comme pour les murs ou les escaliers communs, c’est à la copropriété en charge des partie communes de se prémunir des risques encourus par l’espace de parking. Les démarches d’assurance ne vous concernent donc pas directement.

Assurer un box fermé

Pour ce qui est des box fermés, les choses sont un peu plus compliquées. En effet les box sont considérés comme des zones privatives, ce qui les inclut dans votre assurance multirisque personnelle. Que vous soyez propriétaire ou locataire, veillez donc à signaler la présence de votre garage auprès de votre compagnie d’assurance. Dans la plupart des cas, à condition que le box en question ne soit pas trop éloigné de votre logement principal, une simple extension de votre contrat d’assurance multirisque fera l’affaire et vous apportera les mêmes garanties qu’une assurance parking concrète.

Notez cependant que si votre box est situé dans un parking commun et que c’est le parking qui subit des dégâts (incendies, inondation), c’est l’assurance de la copropriété qui est concernée. A l’inverse, si votre box est victime d’un incendie causé par votre voiture, ça sera à l’assurance de votre véhicule de couvrir les dégâts, et non pas à l’assurance parking.

Assurer un garage de maison

Si vous habitez une maison et que vous confiez la protection de votre voiture à un garage, celui-ci sera considéré comme une annexe de votre logement. Conséquemment, c’est à votre assurance multirisque de couvrir les risques auxquels il est exposé. Cependant, les assurances habitations ne concernent généralement que les pièces d’habitation, ce qui n’est pas le cas d’un garage. Pensez donc à spécifier à votre assureur la présence d’un garage dans les zones à couvrir. Il vous faudra également renseigner la superficie et les biens qui y sont entreposés.

Notez que le fait que le garage soit intégré/accolé à la maison ou situé plusieurs mètres plus loin ne présente aucune différence aux yeux de votre assurance.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.