Accueil Assurance habitation A quoi sert l’assurance prêt immobilier ?

A quoi sert l’assurance prêt immobilier ?

134

L’assurance prêt-immobilier reste incontournable pour l’emprunteur. Elle conditionne même l’acceptation du projet. Son importance est liée à la maîtrise du risque. Le particulier a le droit de souscrire à une assurance groupe ou une assurance individuelle. Cette liberté de choix est procurée par la loi Lagarde. Découvrez à travers l’article pourquoi il est indispensable de souscrire à une assurance.

Quels sont les risques du prêt immobilier ?

L’assurance prêt-immobilier a pour objectif de pallier les défauts de remboursement. Malgré une analyse minutieuse du dossier, les banquiers ne peuvent pas toujours prévoir les accidents touchant l’emprunteur dans le futur. Et même si les banquiers accordent davantage leur confiance aux salariés qui travaillent dans un secteur comportant le minimum de risque, ils ne sont pas pour autant à l’abri. Il est également impensable d’anticiper les situations à venir de l’emprunteur à l’exemple d’une perte d’emploi.

Quoi qu’il en soit, ces facteurs forcent le travailleur à arrêter le paiement de sa mensualité. L’assurance a donc pour intérêt de couvrir financièrement les sommes dues pendant une période donnée. Selon le contrat souscrit, l’assureur prendra en charge la totalité ou une partie des montants restants. L’assurance est combinée avec les garanties lors d’un prêt immobilier. Les avals sont sous forme de caution ou d’hypothèque. Les deux notions ne doivent pas être confondues. À noter que les garanties protègent les banques contre les défaillances de remboursement.

Comment marche le prêt immobilier ?

La souscription à une assurance-pret-immobilier.com n’est pas une obligation. Elle intervient lors des décès ou la perte totale et irréversible d’autonomie. Cette dernière est connue sous la mention PTIA. Il y a encore ce que l’on appelle invalidité et incapacité de travail ou ITT. L’élément financier intègre le TAEG. Un emprunteur est libre d’adopter une assurance selon ses propres critères même, si la banque recommandait à l’emprunteur de souscrire chez l’un de ses partenaires. En termes d’assurance prêt-immobilier, il est donc recommandé de faire jouer la concurrence. Pour ce faire, il existe les comparateurs en ligne ou le service d’un courtier. La loi Hamon permet aux clients d’une assurance d’abandonner son contrat au profit d’un autre après 1 an.

Quelles sont les conditions de l’assurance prêt-immobilier ?

Le contrat doit être équivalent aux garanties sinon la banque n’acceptera pas le prêt. L’assurance peut demander les tests médicaux quand le montant demandé est important. Les conditions nécessaires varient en fonction des assureurs. Des fois, le remplissage d’un questionnaire de santé est suffisant. Ici, il est utile d’être le plus franche possible. Dans le cas contraire, l’assureur peut poursuivre le client pour cause de dissimulation.

À titre informatif, les profils handicapés sont souvent exclus du dispositif. Il y a encore les emprunteurs touchés par des soucis de santé. Les choses commencent désormais à changer depuis la convention AERAS qui régit les risques aggravés. En règle générale, les assureurs sont moins enclins à accorder le contrat pour les personnes âgées de plus de 70 ans. À noter qu’il n’y a pas d’âge légal imposé. Il est alors conseillé de contracter le prêt immobilier le plus tôt possible.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.