Accueil Mutuelle Bénéficiez d’une meilleure prise en charge avec une mutuelle dentaire sans plafond

Bénéficiez d’une meilleure prise en charge avec une mutuelle dentaire sans plafond

258
Mutuelle rembourse problème dents

Les soins dentaires font partie d’une des dépenses de santé les plus onéreuses.
Le 100 % santé mis en place par le gouvernement, en janvier 2020, tente de couvrir les frais dentaires les plus élevés. L’objectif étant que chaque Français puisse bénéficier d’une prise en charge totale pour soigner ses dents. Malheureusement, si vous souhaitez faire poser une prothèse d’une qualité supérieure à ce que rembourse l’assurance maladie, le montant de votre reste à charge reste assez conséquent.
Pour parer à cette situation, les mutuelles vous offrent la possibilité de choisir entre 3 types de contrats, et en conséquence, à trois niveaux de remboursement.
Vous pouvez opter pour le 100 % santé. La mutuelle dentaire à laquelle vous avez souscrit prend en charge la totalité de vos frais de prothèses et d’orthodontie (uniquement pour les enfants) avec des produits de première qualité.
Il vous est aussi possible de préférer un remboursement forfaitaire pour les soins les plus chers. Un montant est alors établi à l’avance et à chaque intervention, la somme prévue vous est remboursée. Il s’agit souvent d’un plafond annuel autant pour les couronnes que pour la pose d’implants. Le remboursement au forfait est proposé aux alentours de 800 €, 1 000 € ou 1 500 €, selon vos besoins et les garanties qu’inclut votre contrat.
Enfin, vous pouvez choisir la meilleure mutuelle dentaire sans plafond. Cette dernière solution, vous permet de ne pas grever votre budget.

Qu’est-ce qu’une mutuelle sans plafond ?

Une mutuelle sans plafond répond à trois critères. Elle a pour devoir de rembourser les frais réellement engagés, de n’imputer aucun délai de carence et bien sûr de ne prévoir aucun plafond annuel.
Il vous est donc important de comparer les différents contrats des mutuelles afin d’obtenir une couverture optimale. Néanmoins, comme vous vous en doutez, une mutuelle sans plafond entraîne un coût plus élevé. Il est alors préférable de la souscrire après avoir étudié scrupuleusement chaque ligne du contrat.
Pour ce faire, il vous faut vérifier le montant des cotisations, les garanties et les clauses d’exclusion. Veillez également à vous assurer que certains soins ne sont pas plafonnés, que tous les dépassements d’honoraires sont bien pris en charge, que l’offre non plafonnée ne mentionne pas une date butoir et qu’enfin les bases de remboursement sont calculées sur les frais réels et non sur les tarifs conventionnés de la sécurité sociale.

Pourquoi choisir une mutuelle dentaire qui rembourse sans plafond ?

Les soins dentaires de base comprennent les consultations, le traitement d’une carie, la dévitalisation d’une dent, une extraction… Toutes les mutuelles remboursent ces premiers soins à partir du tarif conventionnel de la sécurité sociale.
Par exemple, le prix d’une consultation chez votre dentiste de secteur 1 est fixé actuellement par la sécurité sociale à 23 €. L’assurance maladie rembourse 70 %. Quant à la mutuelle dentaire, elle prend les 30 % restants. (le secteur 1 correspond à un praticien qui ne prend aucun supplément d’honoraires).
Dans le cas où votre dentiste a opté pour le secteur 2 (les honoraires du praticien sont libres) et qu’il doit vous dévitaliser une incisive ou une canine, le tarif conventionnel est d’un montant de 33,74 €. La sécurité sociale vous rembourse 70 %, soit 22,61 € (déduction faite du 1 € de la participation forfaitaire), ce qui vous fait un reste à charge de 10,13 €. Mais, si le professionnel vous demande 50 €, étant donné son statut, vous devrez régler la somme de 17,26 € dans la mesure où vous avez souscrit à une mutuelle de premier niveau.
Lorsqu’il s’agit de la pose d’une prothèse dentaire (couronne, dentier complet, bridge) ou de traitements d’orthodontie pour les enfants ou ODF (plus familièrement appelés bagues), le remboursement de l’assurance maladie propose une base de remboursement très faible. La mutuelle dentaire est le seul organisme qui peut vous rembourser correctement vos frais. Et plus encore en optant pour une mutuelle dentaire sans plafond.

Quels sont les avantages d’une mutuelle sans plafond ?

Quel que soit le montant du remboursement de l’assurance maladie, la mutuelle sans plafond a pour objectif de compléter la totalité des dépenses des frais de santé, dont celles concernant le dentaire.
La pose d’une couronne sur une dent est remboursée par la sécurité sociale sur la base de 107,50 € pour un remboursement de 70 % soit 75,25 €.
Le prix d’une couronne dentaire reste libre. En conséquence, il est constaté des différences de prix, parfois très importantes, entre deux dentistes. Pour une dent en céramique, il faut compter entre 600 € et 1 300 € par dent.
La plupart des mutuelles dentaires sans plafond proposent un taux de remboursement que vous choisissez. Il correspond à un certain pourcentage des frais réels engagés.
Vous pouvez souscrire à une prise en charge à 300 %, 600 % ou même 800 %.
La couverture de ce type de contrat rembourse également les prestations non couvertes par l’assurance maladie (orthodontie adulte, parodontologie et pose d’implants).
En adhérant à un tel contrat, vous supprimez tout reste à charge. Il s’agit bien sûr d’une mutuelle haut de gamme. En conséquence, le montant de la cotisation est plus élevé qu’une complémentaire santé classique.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.