Accueil Mutuelle Quelles sont les garanties d’une assurance habitation ?

Quelles sont les garanties d’une assurance habitation ?

45

Une assurance habitation classique protège contre les risques locatifs. Afin de bénéficier d’une meilleure couverture, il est conseillé de souscrire une assurance multirisques habitation (MRH). Nous vous expliquons tout…

Quelles sont les garanties d’une assurance habitation ?

Tout d’abord, il est obligatoire, pour tous les locataires et copropriétaires, de souscrire une assurance habitation. Cependant, même si elle est fortement conseillée, elle n’est que facultative pour les propriétaires occupants ou non.

Souscrire une assurance habitation permet de protéger son logement contre un éventuel sinistre, comme un dégât des eaux, un incendie ou encore un vol…

Aujourd’hui, l’assurance habitation la plus vendue est l’assurance MRH (Multirisques habitation), car elle est plus complète et intègre, en plus de la garantie dommages aux biens, la responsabilité civile de l‘assuré et celle des membres du foyer.

Les trois principales garanties de l’assurance habitation MRH sont :

  • les dommages aux biens : vous serez indemnisé en cas d’incendie, de dégât des eaux, de cambriolage et vandalisme…
  • la responsabilité civile de l’assuré : vous serez couvert, en cas de dommages causés, par votre faute, à une tierce personne, comme dans le cas d’un incendie ou d’un dégât des eaux par exemple.
  • la responsabilité civile « vie privée » : tous les membres composant le foyer seront couverts en cas de dommages causés à un tiers, comme des dommages corporels, matériels et immatériels consécutifs.

Quels sont les éléments à prendre en compte avant de choisir une assurance multirisques habitation (MRH) ?

Il existe différents organismes qui proposent des assurances multirisques habitation. Afin de vous aider à faire votre choix parmi ceux-ci, outre le prix, il est important, comme le souligne papernest, de prêter attention à certains éléments afin d’être sûr de bénéficier de la couverture voulue. En effet, un bas prix signifie souvent une couverture minimale.

Voici sur quels éléments il est important de s’attarder :

  • Le montant de votre capital mobilier : il s’agit de définir la valeur des objets à couvrir dans votre logement. Plus le capital mobilier est élevé, plus le montant de votre MRH sera important.
  • Les franchises : c’est la somme qu’il restera à votre charge, après remboursement, en cas de sinistre. Plus la franchise est haute, moins votre cotisation sera élevée.
  • Les exclusions de garanties : ce sont les cas pour lesquels vous ne serez pas indemnisés. Moins un contrat n’inclut d’exclusions de garanties, plus la couverture est complète.
  • Les garanties incluses et non incluses: il faut bien vérifier que les garanties qui vous intéressent comme le bris de glace ou encore le gel des canalisations par exemple sont incluses ou non.
  • Les plafonds d’indemnisation : c’est le montant maximum de remboursement. Plus il est élevé, moins vous perdrez moins d’argent en cas de sinistre.
  • Les valeurs de remboursement : c’est la valeur à laquelle seront remboursés vos biens en cas de sinistre. Dans ce cas, il est possible de souscrire une garantie supplémentaire afin d’être indemnisé sur une valeur à neuf, sinon vous serez remboursé en fonction de la vétusté des biens.
  • Les délais de carence : c’est le délai à partir duquel vous serez couvert depuis votre souscription. Avoir un délai de carence trop important peut être problématique si un sinistre se déclare avant.

Enfin, comme le précisent les experts de papernest, sachez qu’il est bien entendu possible de configurer son assurance multirisques habitation selon ses besoins, en ajoutant des garanties pour vos objets de valeur, vos extérieurs, votre piscine, vos appareils électroménager ou encore une garantie contre les dommages électrique ou la grêle…

Combien coûte une assurance multirisques habitation (MRH) ?

Le prix d’une assurance multirisques habitation dépend de plusieurs critères comme le lieu de résidence, la superficie du logement, la valeur du logement et des biens assurés, votre statut (locataire ou propriétaire), le montant des franchises ou encore les taxes (taxe fiscale de 30 % et « taxe terrorisme » de 5,90 €). Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cette page.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.