Accueil Mutuelle Assurance maladie : la complémentaire santé des mutuelles

Assurance maladie : la complémentaire santé des mutuelles

2628

Face à des dépenses importantes de santé, compter sur la seule indemnisation proposée par la Sécurité sociale ne suffit plus. En effet, elle ne permet que de couvrir une partie des dépenses médicales. C’est justement sur ce point précis qu’on découvre tout l’intérêt de souscrire à une complémentaire santé.

De quoi s’agit-il réellement ? Zoom sur ce coup de pouce qui donnera un nouveau souffle à votre santé financière.

Complémentaire santé : c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, la complémentaire santé est une assurance qui vient compléter le montant de remboursement sur les soins et consultations médicauxaccordé par le régime obligatoire (montant fixé par un barème de remboursement pour chaque acte médical).

Désignée sous l’appellation de mutuelle santé lorsqu’elle est souscrite auprès d’une mutuelle, la complémentaire santé permet alors à l’assuré d’obtenir une indemnisation des frais de santé restants, qui sont partiellement indemnisés ou pas du tout remboursés par la Sécurité sociale. C’est le cas pour les soins courants chez des médecins généralistes ou spécialistes, les soins dentaires, les soins optiques et les frais d’hospitalisation chirurgicale. Tous particuliers et professionnels peuvent bénéficier d’une meilleure mutuelle santé grâce à des organismes spécialisés comme https://www.aesio.fr/.

En pratique, les taux ou garanties de remboursement dépendent du contrat souscrit avec l’organisme assureur (mutuelle, banque, établissement de prévoyance, compagnie d’assurance…). De ce fait, avant toute souscription, il est important de vérifier les conditions du contrat. Quelles sont les couvertures proposées par la mutuelle santé ? Quel est précisément le taux de remboursement prévu pour tous les actes médicaux ?

Bien choisir son organisme assureur

Pour s’assurer de faire le bon choix, voici quelques recommandations judicieuses.

Vérifier l’existence des tableaux de prestation

La possibilité de présenter des tableaux de garanties appuyés par des exemples concrets de remboursement démontre la fiabilité et la crédibilité d’une mutuelle ou d’un assureur. Ces tableaux permettent d’avoir une idée précise du montant accordé(exprimé en pourcentage ou explicitement en euro).

Privilégier un contrat mutuelle santé souple et évolutif

Il est important que l’organisme puisse proposer différents types de contrats prenant en compte les besoins et le budget du souscripteur. Ainsi, plusieurs niveaux de garantie doivent être proposés en fonction de la situation personnelle ou professionnelle de l’assuré (salarié, étudiant, jeune actif, senior, famille…)

  • Le contrat basique, communément appelé Ticket modérateur :

La complémentaire santé aura pour vocation de rembourser la somme restante après déduction des frais pris en charge par la Sécurité sociale. Ce type de contrat est destiné davantage au profil des jeunes assurés, car la cotisation est moins onéreuse.

  • Le contrat intermédiaire :

Le remboursement prend en charge partiellement ou en totalité les garanties de base du régime obligatoire (hospitalisation, dents, optique, audition, médecine douce). Le taux de remboursement est de 100 à200%.

  • Le contrat haut de gamme :

Ce type de contrat couvre près de 800% des frais médicaux, ce qui a pour corollaire une cotisation assez chère. Néanmoins, il permet d’obtenir un remboursement sur des actes médicaux peu indemnisés, voire non remboursés par la Sécurité sociale.

Résilier son contrat mutuelle santé

Dans le cas où certaines modalités du contrat ne correspondent pas à vos attentes, sachez qu’il vous est toujours possible de faire machine arrière.

Cela est rendu possible depuis le 1er décembre 2020.En effet, la loi stipule qu’une résiliation du contrat par l’assuré est autorisée après une année de souscription complète auprès de l’organisme. Il suffit de notifier l’assureur par lettre recommandée ou via mail. Celui-ci dispose ensuite d’un délai d’un mois pour mettre fin au contrat.

En des circonstances particulières (déménagement, retraite, mariage, décès du conjoint, divorce…) la résiliation peut même être réalisée trois mois après la signature du contrat.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.