Accueil Actualité Quelles solutions d’épargne choisir selon son âge ?

Quelles solutions d’épargne choisir selon son âge ?

63

Epargner a toujours été présenté comme une mesure pour sécuriser son avenir et pour faire face aux imprévus avec plus de sérénité. Opter pour une solution d’épargne vous aidera également à atteindre vos objectifs nécessitant des financements. Bien qu’il existe pour cela plusieurs supports d’épargne, il faut avouer qu’ils ne conviennent pas à tous les âges. Découvrez ici les différentes options dont vous pourrez profiter de façon avantageuse selon votre âge.

Les solutions d’épargne pour mineur de 0 à 17 ans

quelle epargne a quel age ? Une question à laquelle il est facile de répondre si vous avez une bonne connaissance du sujet. Entre 0 et 17 ans, les enfants n’ont généralement aucune source de revenus. Cependant, les parents peuvent décider d’ouvrir un compte épargne en leur nom. À part le livret A, il existe des livrets bébé ou des livrets naissance auxquels ils peuvent avoir accès dès leur venue au monde.

En revanche, ceux qui ont entre 12 et 17 ans peuvent déjà obtenir le livret Jeune qui autorise des versements minimums de 10 euros. Plafonné à 1600 euros, il offre un taux d’intérêt autour de 0,75 %, variable selon les banques. Si vous recherchez des conseils pour des placements financiers intelligents, visitez le site Le Capital.

Les solutions d’épargne pour jeune de 18 à 25 ans

Les jeunes de cette tranche d’âge sont pour la plupart des étudiants. Bien qu’ils n’aient pas de revenus stables, ils peuvent apprendre à épargner pour réaliser de petits projets. Ils peuvent peut-être opter pour le livret A qui est une solution d’épargne assez souple plafonnée à 22 900 euros. En effet, il n’exige pas de versement obligatoire et n’impose aucune limite d’âge. Son taux de rendement annuel est de 0,5 %.

Les solutions d’épargne pour jeune adulte de 25 à 35 ans

Lorsque de jeunes adultes de 25 ans font leur entrée dans la vie active, ils ont le choix entre le livret A, le Plan d’Épargne Logement PEL et le Plan d’Épargne Action. Le PEA est utilisé pour les investissements en bourse.

Les plus-values et les dividendes sont exonérés d’impôt sur le revenu après 5 ans. Lorsque vous retirez votre argent avant cette date, de lourdes pénalités s’appliquent. Le PEA jeune est plafonné à 20 000 euros alors que le PEA classique est plafonné à 150 000 euros.

Quant au PEL, il exige un dépôt initial de 225 euros et un versement annuel de 540 euros. Avec un taux d’intérêt de 1 %, il est plafonné à 61 200 euros avec une durée de vie qui se limite à 10 ans. La fermeture du compte doit être effectuée après 4 ans afin d’éviter les pénalités. Le propriétaire pourra bénéficier après ce délai d’une prime logement de 1525 euros.

Les solutions d’épargne de 35 à 45 ans

À 35 ans, vous avez sûrement déjà acquis une maturité professionnelle. C’est le moment d’épargner pour l’avenir des enfants ou pour préparer votre retraite. Pour cela, vous pourrez avoir recours à l’assurance vie.

C’est une option d’épargne très appréciée à cause des multiples avantages qu’elle offre. Une seule personne peut avoir plusieurs assurances vie. En plus de cela, le compte n’a ni limite de dépôt maximum ni de délai de fermeture. C’est un compte à vie.

Les solutions d’épargne de 45 à 60 ans

Les aspirants à la retraite peuvent à partir de 40 ans commencer à cotiser. Ils pourront donc opter pour le Plan Épargne Retraite. Les fonds seront gardés jusqu’à votre prise de retraite. Cependant, vous pourrez les retirer à l’avance uniquement pour réaliser des projets immobiliers.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.