Accueil Actualité Comment souscrire une assurance smartphone

Comment souscrire une assurance smartphone

703

Le smartphone, tout comme le walkman en son temps, est partout. Il est impensable pour ses millions d’utilisateurs de s’en passer pendant plus d’une journée. Ces petits bijoux rectangulaires de technologie contiennent un pan entier de notre vie : accès à l’information, aux divertissements, aux réseaux sociaux, possibilité de créer un véritable écosystème unipersonnel à base de musiques, de photomontages, de vidéos, de chat et autres journaux de bord… dans de telles conditions, la souscription à une assurance smartphone peut apparaître comme une bonne idée. Mais quelle est la marche à suivre ?

Assurance voiture et assurance habitation

Ces deux assurances multirisques obligatoires, vous les connaissez certainement. Il est essentiel que vous preniez le temps de les relire avant de vous lancer dans la recherche d’une assurance smartphone quelle qu’elle soit, car il se peut tout à fait que l’une des clauses de ces contrats déjà signés par vos soins soit relative à la garantie des objets personnels.

Votre smartphone étant un objet personnel… vous avez compris. Le vol et la casse de votre mobile sont donc potentiellement déjà assurés, or il serait dommage pour vous de perdre du temps et de l’argent à valider une assurance dont vous êtes déjà les bénéficiaires !

cracboumhu-assurance-smartphone

Petite étude des offres d’assurance smartphone

Qui assure ?

Vous trouverez matière à souscrire auprès de nombreux professionnels, à commencer par votre opérateur de téléphonie mobile (à comparer ici) et le distributeur de téléphones mobiles à l’origine de votre acquisition. La banque en charge de vos comptes pourra également accepter de vous faire signer un contrat d’assurance, de même que n’importe quel courtier ou société d’assurance. Un assureur, en revanche, n’acceptera de vous couvrir que pour un smartphone acheté neuf et au sein de l’hexagone.

Conditions générales

Les conditions générales de vente doivent nécessairement faire l’objet d’une lecture attentive avant la souscription. Plus spécifiquement, certaines rubriques concernant les garanties, les exclusions de garantie et la franchise, mentionnent la plupart du temps des choses très importantes pouvant faire perdre beaucoup de valeur et d’intérêt à votre contrat :

  • Les garanties sont toutes les conditions que vous devrez remplir au moment de la casse ou de la perte de votre smartphone pour que l’assurance smartphone prenne effet.
  • Les exclusions de garanties sont toutes les conditions dans lesquelles votre smartphone accidenté ou volé ne pourra pas être remboursé. Si votre assureur a émis de nombreuses conditions dans cette catégorie, les risques pour que vous ne soyez pas remboursés sont grands, prudence donc !
  • La franchise est le montant total qui ne sera de toute façon jamais remboursé après indemnisation. Là encore, veillez à ce que la franchise ne dépasse pas un montant trop important !

Quel intérêt financier pour vous ?

Un smartphone coûte parfois cher, et parfois pas. On en trouve aujourd’hui sur le marché pour quelques dizaines d’euros. Les points de réductions octroyés par certains opérateurs ajoutent encore à cette diminution des prix. L’assurance smartphone, pour être considérée comme qualitative, doit être relativement chère.

Soyez assurés qu’une assurance à 5 euros par mois ne couvrira rien du tout, ou presque ! De même, une assurance exagérément chère ne se traduit pas d’emblée par un taux de couverture important. Il peut très bien s’agir d’une arnaque ! Par conséquent une assurance pour valoir le coup doit, d’une part, honorer un nombre satisfaisant de conditions favorables au client et, d’autre part, ne pas être trop chère, de sorte à ce que le prix du téléphone ne soit pas égalé en prix d’assurance dès les six premiers mois !

picorepoche-assurance-smartphone

Petite astuce pour bien faire jouer son assurance smartphone

Dans l’écrasante majorité des cas, le vol de votre smartphone ne pourra déboucher sur un remboursement qu’à la seule et unique condition que vous déclariez le vol dans les 48 heures suivant les faits. Vous l’aurez compris : pas question d’attendre !

Afin de garantir une réaction positive de votre assureur envers vous, mettez toutes les chances de votre côté : recueillez les coordonnées des éventuels témoins, effectuez un dépôt de plainte, contactez l’assureur pour l’informer de vive voix et envoyez lui une copie de votre déclaration de vol ainsi que de votre dépôt de plainte par courrier recommandé.

Enfin, contactez votre opérateur et faites désactiver votre carte SIM et couper votre ligne téléphonique. Envoyez également cette déclaration à votre assureur. Vous rendrez ainsi beaucoup moins évidente pour lui la possibilité de refuser de vous indemniser en invoquant l’une des clauses de garantie ou d’exclusion de garantie du contrat d’assurance smartphone.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.