Accueil Assurance crédit Pourquoi changer d’assurance crédit immobilier  en 2018?

Pourquoi changer d’assurance crédit immobilier  en 2018?

372

Lorsque l’on concrétise son rêve d’accession à la propriété, il est tentant de s’en remettre à son organisme prêteur pour souscrire à une assurance crédit immobilier. Mais, elle s’avère souvent plus chère. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette assurance dont on peut désormais changer chaque année : de belles économies en perspective !

Qu’est-ce qu’une assurance crédit immobilier ?

Parce qu’un prêt immobilier court sur de nombreuses années, les banques ont imposé la souscription d’une assurance crédit immobilier afin de couvrir les risques de non-remboursement de l’emprunt, et ce, quelles qu’en soient les raisons : maladie, divorce, chômage et accidents de toutes sortes pouvant survenir dans la vie des emprunteurs. Comparez les différents tarifs et options des assurances avec credit-assurance.com.

Une assurance rendue obligatoire

Jusqu’en 2010, les banques pouvaient imposer l’assurance emprunteur de leur choix. Difficile dès lors de refuser si l’on souhaitait obtenir le financement pour concrétiser son projet immobilier. Cependant, depuis la loi Lagarde, mais surtout depuis les lois Hamon et Bourquin, l’emprunteur est tout à fait libre de décliner la proposition de sa banque et même, de changer d’assurance de prêt immobilier pour adopter une assurance individuelle, s’il avait accepté en premier celle de son banquier.

Cependant, si ce choix n’a pas besoin d’être justifié, certains critères doivent être respectés pour procéder à une résiliation d’assurance emprunteur.

Un rapport de force supprimé par le législateur

Les banques proposent toujours des contrats de groupe à leurs clients. Ces contrats sont moins avantageux qu’une assurance individuelle, car les banques se rémunèrent sur ces contrats. Et, la marge réalisée est particulièrement intéressante pour elles. Voilà pourquoi, le législateur a favorisé la concurrence sur le sujet des assurances crédit immobilier. Ainsi, les emprunteurs ne sont plus à la merci de leurs organismes financiers qui pouvaient jusqu’alors conditionner l’octroi d’un prêt à la souscription de cette fameuse assurance.

Découvrez toute l’actualité du marché de l’immobilier.

Autres cas entrainant une résiliation d’assurance crédit immobilier

La cherté du premier contrat n’est pas forcément liée à votre souhait de changer d’assurance crédit immobilier. En effet, il existe d’autres raisons pouvant expliquer ce choix.

Renégociation du prêt immobilier

Lors d’une renégociation de prêt immobilier, entamée pour bénéficier de taux plus avantageux, un avenant à votre nouvelle offre de prêt peut également porter sur l’assurance crédit immobilier : vous faites d’une pierre deux coups ! Mais, à cette occasion, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un courtier d’assurance en ligne afin de maximiser vos chances de trouver le meilleur contrat d’assurance.

Rachat de crédit

Vous n’êtes pas parvenu à renégocier de manière avantageuse votre prêt immobilier et vous avez décidé de changer de banque pour bénéficier d’un taux plus avantageux que celui proposé par votre contrat en cours. À cette occasion, votre assurance originelle est automatiquement résiliée. Avant d’en souscrire une autre, veillez à bien étudier les prix et les garanties proposées à l’aide, notamment, d’un comparateur d’assurance en ligne.

Changement de quotité

Quand un emprunt immobilier est contracté par au moins deux personnes, il est possible de changer la part du capital assuré par l’emprunteur, avec cependant le risque de voir s’ajouter une surprime.

L’assurance crédit immobilier : un tracas pour les seniors

Il faut savoir que si les banques apprécient de prêter de l’argent aux personnes âgées de plus de 65 ans, à travers des offres de « crédit senior » de courte durée — car cette cible dispose généralement d’un bon apport, qu’elle est peu dépensière et tient parfaitement ses comptes —, l’assurance crédit immobilier est généralement un frein à l’octroi de l’emprunt si celle-ci est demandée auprès de la banque. Cependant, il est possible de souscrire un contrat auprès de n’importe quelle assurance qui, dans tous les cas, fera plus payer plus cher à mesure que le risque de décès ou d’invalidité augmente. Voilà pourquoi, il est particulièrement recommandé de passer par un courtier d’assurance en ligne qui permet de trouver le contrat le plus adéquat et au meilleur prix.

Les modalités de changement d’assurance de prêt immobilier

Selon que vous résiliez votre contrat d’assurance crédit immobilier avant sa première date anniversaire ou après, les modalités diffèrent.

Résiliation avant le premier anniversaire du contrat d’assurance emprunteur

Depuis la loi Hamon, il est possible de changer gratuitement son assurance de prêt immobilier sous réserve de respecter les conditions suivantes :

  • le changement doit être opéré dans les 12 mois qui suivent l’acceptation et la signature de l’offre de crédit immobilier ;
  • le nouveau contrat doit présenter des garanties équivalentes au contrat originel ;
  • la demande de résiliation du contrat originel doit respecter un préavis de 15 jours et être adressée, avec le nouveau contrat d’assurance souscrit au préalable, par courrier recommandé avec accusé de réception à sa banque.

À réception de la demande de résiliation de l’assurance crédit immobilier, la banque a pour obligation de répondre sous un délai de 10 jours ouvrés. Si l’organisme bancaire ne respecte ce délai ou s’il refuse de manière injustifiée votre demande de résiliation, il peut être condamné à une amende administrative de 3 000 euros.

Résiliation après le premier anniversaire du contrat d’assurance crédit immobilier

Depuis le 1er janvier 2018 et l’entrée en vigueur de la loi Bourquin, qui confirme le principe de résiliation annuelle de l’assurance emprunteur, il est possible de changer d’assurance crédit immobilier à chaque date anniversaire de son contrat. Des économies possibles chaque année, donc. Toutefois, si la démarche est entièrement gratuite, elle nécessite de respecter les conditions suivantes :

  • le nouveau contrat d’assurance crédit immobilier doit présenter des garanties équivalentes au contrat originel ;
  • la demande de résiliation du contrat originel doit être envoyée, avec le devis relatif au nouveau contrat souhaité, par courrier recommandé avec accusé de réception et respecter un préavis de 2 mois.

Attention : la présentation du devis auprès de l’organisme bancaire est réellement obligatoire. Sans lui, la banque ne peut évaluer et valider l’équivalence des garanties. Elle peut donc refuser la résiliation de votre contrat en cours.

Mais, si vous avez respecté l’ensemble des conditions, elle a pour obligation de vous répondre sous un délai de 10 jours ouvrés. En cas de non-respect de ce dernier ou en cas de refus injustifié, elle peut être condamnée à une amende administrative de 3 000 euros.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.