Accueil Assurance habitation L’importance des assurances en matière de construction

L’importance des assurances en matière de construction

62
construction

Pour protéger son patrimoine et ses proches, souscrire à une assurance est fortement recommandé. Il en existe différentes sortes, tout dépend du cas et du secteur d’activité de chacun. Dans la construction, notamment pour le constructeur et le propriétaire, l’assurance responsabilité civile décennale et l’assurance dommages-ouvrages sont adaptées.

L’assurance responsabilité civile décennale : une obligation pour le constructeur

Quelques métiers sont assez délicats et nécessitent des compétences particulières. C’est le cas de la construction d’un bâtiment. Étant donné que les travaux effectués sont généralement destinés à une habitation ou un local professionnel, il est important de veiller à la solidité du bâtiment et à son état en général.

 

La souscription à une assurance permet justement d’éviter les risques et les pertes. Les intervenants principaux du projet de construction doivent ici opter pour l’assurance responsabilité civile décennale. Cette dernière s’adresse aux architectes, aux entrepreneurs, aux bureaux d’études, aux maîtres d’œuvre et aux divers techniciens qui sont sous contrat. Ce type d’assurance est aussi imposé au propriétaire souhaitant revendre son bien ou le mettre en location.

 

Bien que le professionnel du bâtiment soit compétent dans le travail à effectuer, la garantie décennale est une obligation légale. La souscription à l’assurance doit se faire bien avant de démarrer les travaux. Cette option va couvrir les éventuels dommages sur une période de 10 ans. Cependant, elle ne couvre pas les malfaçons durant la réalisation des travaux.

 

Elle tient seulement compte des défectuosités constatées à la livraison de l’ouvrage. Ainsi, en cas de dommage, c’est l’assurance qui assume les frais de réparation et la remise en état du bien en question.

 

L’utilité de l’assurance dommages-ouvrages

Pour ce qui est du propriétaire de l’ouvrage, c’est l’assurance dommages-ouvrage qui lui est destinée. Elle permet d’éviter les mauvaises surprises. Ce type d’assurance ne s’adresse pas uniquement à une personne physique, mais également à une personne morale, qui devient alors le maître d’ouvrage. Contrairement à une souscription pour les métiers liés au domaine de la construction, celle-ci peut être effectuée durant les travaux.

 

L’adhésion doit être effectuée lorsque la maison est hors d’eau et hors d’air. En d’autres termes, il faut souscrire lorsqu’elle est à l’abri de l’air et de l’eau. C’est aussi le cas lorsque les travaux sur les murs, les planchers, la charpente et la toiture sont effectués. Cependant, il y en a qui s’inscrit seulement après la réception de l’ouvrage.

 

L’assurance dommages-ouvrage permet également de financer la réparation dans le cas où l’on constaterait des dommages compromettant la solidité du bâtiment. Lorsque l’immeuble devient impropre à la livraison, on peut évoquer les avantages de l’assurance.

 

C’est le cas, par exemple, d’une toiture qui s’effondre. Il faut donc solliciter un courtier assurance dommages-ouvrage afin de mieux s’informer sur le sujet. En effet, le coût peut varier selon la nature du projet, c’est-à-dire s’il s’agit d’une construction, d’une rénovation ou d’une extension.

 

Il existe également de nombreux autres critères à vérifier, comme la taille du projet, les matériaux utilisés, etc. Tout comme la garantie décennale, l’assurance DO protège aussi le propriétaire sur une durée de 10 ans, à compter de la fin du chantier.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.