Accueil Assurance habitation Assurance habitation : la souscription suite à l’achat d’un bien

Assurance habitation : la souscription suite à l’achat d’un bien

574

Après l’achat de son logement, le nouveau propriétaire se doit de souscrire à une assurance habitation. Cette pratique est obligatoire selon la loi et la situation du résident (copropriété). Elle permet aussi à l’acquéreur de sécuriser son bien face aux éventuels incidents et accidents qui pourraient survenir. Et si, souvent, on a l’habitude de privilégier le choix d’une nouvelle couverture après la signature du contrat de vente, l’acheteur dispose en effet de deux options.

Le transfert d’un contrat d’assurance habitation

Le fait d’acquérir un logement implique certaines responsabilités de la part du nouveau propriétaire. Souscrire à un contrat d’assurance habitation en est une. Les cas de sinistres sont de plus en plus nombreux en France, ne pas disposer d’un fond pour couvrir les dépenses serait une erreur surtout quand on doit aussi rembourser la banque.

D’ailleurs sur ce point, ceux qui souhaitent en savoir davantage sur une éventuelle reconduction de crédit peuvent accéder au simulateur crédit immobilier sur http://www.moncreditimmobilier.net/nos-simulateurs/ ! Pour ce qui est de l’assurance, l’idéal serait que l’accord soit signé dès l’acquisition du bien.

Contracter une assurance habitation, c’est d’abord choisir l’établissement et la formule qui répond à ses besoins. Parfois, cela demande du temps. Il faudra ensuite monter un dossier avec les professionnels et connaître les conditions et les clauses présentées. Alors, pour faciliter la tâche des futurs assurés, la loi a prévu que le transfert automatique du contrat du vendeur à l’acheteur soit possible.

La continuité de l’assurance, c’est ainsi que les enseignes appellent cette pratique. La transmission des responsabilités se fera dès la signature de l’acte de vente. Il s’agit d’une option puisque le bénéficiaire pourra toujours résilier cet accord si les conditions dans le contrat d’assurance ne lui conviennent pas.

Souscrire à un nouveau contrat d’assurance

Que le nouveau propriétaire prévoie ou non d’occuper la maison qu’il vient d’acheter, l’assurance habitation lui permettra de la préserver. Il arrive, en effet, qu’après la signature du contrat de vente, le détenteur des lieux souhaite mettre son bien en location et pense que ce sera au locataire de régler ce détail.

Certes, les résidents temporaires ont aussi leurs obligations, mais c’est à l’acquéreur qu’incombe la protection de son logement. Puisqu’en cas d’accidents et s’il faut effectuer des remboursements, il sera le principal responsable connu par la loi. L’assurance l’aidera alors à couvrir les frais. Il existe d’ailleurs des variantes à celle-ci, déjà abordées dans un précédent article.

Une formule d’assurance habitation est constituée de plusieurs garanties. Vous avez, en premier lieu, la responsabilité civile qui intervient quand il s’agit de dommages au tiers. Cette option est l’obligation fondamentale du propriétaire. Cependant, la formule multirisque est aussi une bonne manière de sécuriser son bien.

En choisissant ce type de couverture, l’assuré bénéficie d’une protection maximale pour les résidents et le logement. Les garanties seront effectives en cas de dégâts des eaux, d’incendie ou même d’explosion. Cette formule prévoit également un remboursement des frais en cas de bris de glace ou de catastrophes naturelles. Pour finir, le souscripteur peut demander à ce qu’on ajoute des garanties complémentaires comme celle sur le vol ou encore celle pour le garage.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.