Accueil Assurance vie L’assurance-vie et les banques en ligne

L’assurance-vie et les banques en ligne

603

Aujourd’hui, les banques en ligne (voir ici) tendent à se diversifier afin de pouvoir proposer une offre de plus en plus large, ceci en vue de concurrencer frontalement leurs aînées, les banques historiques françaises, telles que Le crédit Lyonnais ou La Société Générale. Il faut rappeler qu’à l’origine, les banques en ligne étaient avant tout sur le créneau du compte courant, en proposant une offre bon marché et rapide à souscrire.

C’est d’ailleurs ce qui les différenciait des grandes banques : les tarifs intéressants et la souscription en ligne, sans rendez-vous. Mais désormais, elles se sont diversifiées à des offres comme le crédit, l’épargne, la bourse et l’assurance. La plupart proposent ainsi aujourd’hui des produits d’assurance-vie, alors qu’il y a quelques années encore, très peu proposaient ce type de services à leurs clients.

3 leaders sur ce créneau

Sur le domaine de l’assurance-vie, ce sont ING Direct, Boursorama et Fortuneo qui font office de leaders. La première, ING Direct, qui s’avère être leader sur le marché de la banque en ligne dans l’Hexagone, a communiqué une hausse de près de 12 % au cours de l’année 2016 sur ce créneau. La banque orange revendiquait, toujours cette même année, plus de 4 milliards d’euros d’encours, avec un total de 120 000 contrats grâce à son assureur Generali.

Boursorama, qui est également un des mastodontes de la banque en ligne française, a quant à lui communiqué un encours de 3,9 milliards d’euros l’an passé, également avec l’assureur Generali. Quant à Fortuneo, qui est pourtant loin derrière ses deux concurrentes concernant la banque en ligne, a réussi à gravir la première marche du podium l’an dernier en revendiquant entre 4,2 et 6 milliards d’encours, avec l’assureur Suravenir, en prenant près de 30 % de parts de marché.

2 acteurs qui parviennent à tirer leur épingle du jeu

Derrière ces trois poids-lourds, nous observons deux banques en ligne qui parviennent néanmoins à  tirer leur épingle du jeu sur le secteur de l’assurance-vie en ligne, il s’agit de BforBank et de Monabanq, BforBank ayant assisté à une progression de l’ordre de 30 % en 2016 sur son produit d’assurance-vie lié à Generali. Les chiffres de Monabanq n’ont quant à pas été communiqués par la banque en ligne.

Un secteur qui attire de nombreux acteurs

Notons que le secteur de l’assurance-vie, qui est particulièrement lucratif pour les banques, de la même manière que le crédit immobilier, attire de nouveaux acteurs. Ainsi, on a vu émerger une ribambelle de nouvelles sociétés qui ont pris d’assaut ce secteur en espérant pouvoir grappiller quelques parts de marché.

On a vu par exemple arriver WeSave et Grisbee en 2016, mais aussi Ethic Vie ou encore MonCapital l’année précédente. Nul doute que ce secteur continuera d’attirer de nombreux acteurs qui se le disputeront étant donné son aspect très lucratif.

Ce secteur montre bien le tournant qu’est en train d’opérer le paysage bancaire français qui s’organise désormais autour des banques historiques, des banques en ligne mais aussi des applications bancaires et financières. Ces différents types d’acteurs semblent d’ailleurs faire converger leurs offres et leurs services, dans le sens d’une dématérialisation, afin de pouvoir répondre au nouvelles attentes des consommateurs qui sont de plus en plus connectés.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.