Accueil Assurance crédit Quelles sont les garanties obligatoires à un prêt immobilier ?

Quelles sont les garanties obligatoires à un prêt immobilier ?

53
Prêt immobilier

Une demande de financement, que ce soit un prêt immobilier, un prêt auto ou autres, est parfois compliquée pour les non habitués. Les établissements bancaires pensent avant tout à se protéger des retards et des défauts de paiement. À cette fin, ils imposent des conditions plus ou moins contraignantes à la souscription d’un prêt. Pour ce faire, les établissements bancaires exigent la souscription de certaines garanties avant d’accorder un crédit. Mais sont-elles réellement obligatoires et, si oui, quel en le coût ?

Prêt immobilier : des garanties non obligatoires mais !

Aux yeux de la loi, il n’existe en réalité aucune garantie obligatoire pour souscrire un prêt. En revanche, la tâche se complique du côté des établissements bancaires. Dans le cadre d’une demande de crédit immobilier qui implique généralement un montant élevé, il est assez normal que la banque prenne des mesures pour protéger son investissement. En acceptant de financer votre projet immobilier, l’établissement prêteur s’expose à plusieurs risques.

Même si vous parvenez à prouver que vous êtes tout à fait en mesure d’assumer les mensualités d’un prêt immobilier sans aucun souci, vous n’êtes pas considéré comme un emprunteur à risque zéro pour autant. Dans la vie, personne n’est à l’abri d’un imprévu : perte d’emploi, problème de santé, problème familial, etc. En effet, plusieurs situations peuvent compromettre la capacité d’un emprunteur à assumer ses engagements financiers.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

En plus de vérifier la capacité de remboursement d’un emprunteur avec parcimonie, certaines banques font bien comprendre que l’assurance emprunteur est considérée comme indispensable pour obtenir un prêt immobilier. Cependant, selon le tarif que demande votre assureur, sachez qu’en vertu de la loi Lagarde, la loi Hamon et l’amendement Bourquin, rien ne vous empêche de faire appel à un assureur privé qui proposerait une meilleure offre.

Parfois, il est possible de faire des économies à hauteur de 50 % par rapport à l’offre proposée par votre banque ! Sur le montant total de votre assurance de prêt immobilier, ce sont peut-être plusieurs centaines d’euros que vous allez pouvoir garder dans votre poche. Tout ce que demande votre prêteur, c’est que votre crédit soit assuré, et peu importe que ce soit chez lui ou chez un autre établissement.

Prêt immobilier

Qu’est-ce que l’assurance décès ?

Tout comme l’assurance emprunteur, l’assurance décès n’est pas obligatoire. Cependant, aucun établissement de crédit n’accepte d’accorder un prêt immobilier sans ce type d’assurance, et cela, peu importe votre situation financière. Et c’est encore une fois compréhensible. D’ailleurs, plus vous l’emprunteur est âgé, et plus il lui sera difficile d’accéder à un emprunt immobilier.

De plus, cette assurance est en réalité bien plus avantageuse pour l’emprunteur ou plutôt à sa famille que pour le prêteur. En cas de décès, ce sera à la banque de prendre en charge la suite des échéances. Sans une telle couverture, la famille du défunt devrait prendre en charge le paiement des mensualités restantes, ce qui peut leur causer de véritables problèmes, ou même les contraindre à s’endetter.

Cependant, si vous refusez de souscrire une assurance pour votre prêt immobilier, certaines banques peuvent se montrer conciliantes et seront susceptibles d’accepter votre demande de prêt, à la condition que vous acceptiez d’effectuer un nantissement à la place. C’est-à-dire que vous vous engagez à céder un bien immobilier en cas de non-remboursement de votre crédit.

L’équipe de rédacteurs de magazine-assurance à votre service ! Nous nous penchons sur toutes les informations possibles et imaginables sur les assurances afin de vous aider à faire le tri. Nous nous efforçons de vous offrir des articles de qualité afin de vous aider à mieux appréhender les enjeux de telle ou telle assurance.