Accueil Actualité La baisse du fonds euros : que faire ?

La baisse du fonds euros : que faire ?

21

2017 est une année charnière dans les fonds en euros. En effet, cette année a été significative de baisse importante. 2017 a également marqué un rapprochement dangereux entre le taux de rendement des fonds en euros et le taux d’inflation, cela entraînant irrémédiablement une diminution du pouvoir d’achat de tous les épargnants.

Qu’est-ce qu’un fonds en euros ?

Le fonds en euros est qualifié de « placement de famille » et est choisi par la grande majorité des personnes qui souscrivent à un contrat d’assurance-vie. Celui qui investit dans des fonds en euros place son argent dans une sorte de pot commun, directement géré par des professionnels. Les fonds en euros comprennent différentes composantes :

  • 80 % d’obligations qui sécurisent les fonds
  • 5 % d’immobilier : il s’agit d’un placement à long terme qui rend sécuritaire également les fonds
  • 10 % d’actions qui dynamisent les rendements des fonds
  • 5 % de trésorerie et liquidités qui permettent notamment de répondre rapidement aux sollicitations de rachat des épargnants.

La majorité des assureurs reversent une grande partie de la participation et ils placent en réserve une petite partie, afin de pallier les années difficiles. L’objectif principal est d’obtenir un taux de rendement annuel excédentaire par rapport au taux de l’inflation.

L’effet cliquet

Ce mécanisme permet d’apporter une réelle sécurité aux intérêts des fonds en euros ainsi qu’à la participation aux bénéfices de l’année passée. De cette manière, tout souscripteur conserve ses gains acquis et son capital ne peut pas diminuer. Il ne perd aucun capital, ce qui est une vraie garantie.

Pourquoi une telle baisse ?

Pour comprendre la baisse de ces fonds, il faut partir du constat qu’il s’agit d’une combinaison de deux éléments complémentaires : à la fois un repli des taux obligataires (puisque les fonds sont en majorité placés dans des obligations d’entreprises et d’Etats) et d’autre part le renforcement des réserves afin de se constituer une sécurité.

Comment se protéger de cette baisse ?

Il est conseillé aux épargnants de procéder de différentes manières. Tout d’abord, examiner les valeurs de rachat des fonds, qui sont précisées dans les conditions générales de leur contrat. Ensuite, de diversifier leurs rendements en choisissant par exemple les nouveaux fonds euro croissance ou les unités de compte.

La solution Sunny AM

Avec plus de 600 millions d’euros d’actifs, Sunny AM est une société de gestion qui propose l’achat d’obligations pour le rendement qu’elles produisent, en les conservant jusqu’à ce qu’elles arrivent à échéance. Il s’agit d’une approche de gestion particulièrement prudente, qui s’appelle « portage d’obligations ». Cette dernière a montré son succès avec Sunny Euro Strategic Plus et Sunny Euro Strategic. Ces deux fonds proposent une alternative claire et accessible face à la baisse des rendements des fonds en euros. Chaque fond possède un calibrage du risque distinct. La stratégie de gestion repose sur des éléments simples et efficaces. Les obligations sont conservées jusqu’à leur maturité finale, toutes les obligations sont en euros (ce qui évite d’avoir à changer la monnaie) et le portage permet d’éviter toute spéculation, tout en apportant une diversification des émetteurs.